Fermer l'aperçu
4/12

Un trésor de Physique

Héliostat de Foucault
Période d'utilisation:
1862

Fabriquant:
J. Duboscq


Domaine:
Physique

Sous-domaine:
Optique

Organisme:
Université Toulouse III Paul Sabatier (UPS) - Allées Jules Guesde

Laboratoire:
Département Physique

Ville:
Toulouse

Région:
Midi-Pyrénées


Description:

L'héliostat est un instrument destiné à renvoyer la lumière du soleil dans une direction fixe. On obtient ainsi une source lumineuse solaire stable, afin de reproduire la plupart des expériences classiques : éclairage d'un microscope, études de polarisation, de spectroscopie, etc. Ce "petit" héliostat fut conçu par Foucault et construit par Duboscq au début de 1862. Un mouvement d'horlogerie dans une boîte cylindrique entraîne l'axe polaire en rotation à la même vitesse que celle du soleil. Dans sa conception simple et robuste, un pilier solide muni d'une fourche supporte le poids d'un "grand" miroir (30 cm par 15 cm). L'entraînement équatorial est assuré via son axe polaire et son axe de déclinaison, le miroir lui-même étant entraîné par une alidade.

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1159","attributes":{"alt":"","class":"media-image","height":"320","typeof":"foaf:Image","width":"480"}}]][[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1161","attributes":{"alt":"","class":"media-image","height":"320","typeof":"foaf:Image","width":"480"}}]]


Utilisation:
Il était utilisé notamment en laboratoire de physique pour projeter, au moyen d'un miroir, les rayons du Soleil sur un point fixe, malgré le mouvement apparent de cet astre. Alors que l'héliostat de Silbermann pouvait être installé à n'importe quelle latitude, celui de Foucault, de part la fixité de l'axe polaire, ne pouvait fonctionner qu'à une latitude donnée. Celui-ci a été réalisé pour fonctionner à la latitude de Toulouse (Toulouse 43''35).


Hauteur:
50cm

Longueur:
48cm

Profondeur:
38cm

Image instrument